Centre de services scolaire
de Montréal

Centre de services scolaire de Montréal

Nutrition et services alimentaires

Au primaire, différents services de traiteur sont disponibles, informez-vous auprès de votre école.

Au secondaire, la grande majorité de nos écoles sont dotées d’une cafétéria qui propose des aliments frais, sains et attrayants (jusqu’à 40 repas cuisinés différents chaque mois). Le menu peut varier d’une école à l’autre en fonction des clientèles.

Il est possible de payer les repas de votre enfant en ligne. Pour ce faire, rendez vous sur Mozaïk (consulter le guide pour le parent).

À votre santé !

Au CSSDM, c’est une équipe de nutritionnistes qui supervise les 35 cafétérias scolaires, homologue les services de traiteur et s’assure du respect des règles d’hygiène et de salubrité dans les établissements.

Puisque les services alimentaires sont sans but lucratif et conscients qu’une saine alimentation contribue à la réussite scolaire, la santé demeure la priorité comme l’indique sa Politique pour la saine alimentation. Celle-ci vise à faciliter l’adoption, par les élèves, de saines habitudes alimentaires dans les établissements scolaires.

Plusieurs moyens sont mis en place :

  • l’offre de repas variés et équilibrés composés d’aliments du Guide alimentaire canadien
  • la présence de légumes dans le mets principal
  • l’absence dans l’offre alimentaire d’aliments à faible valeur nutritive, incluant fritures, confiseries, boissons gazeuses, chocolat, etc.

Conformément au Plan vert du CSSDM, des efforts sont mis de l’avant par le Secteur des services alimentaires pour contribuer à la réduction de l’empreinte écologique. En effet, pour vous soutenir dans la préparation de la boîte à lunch, plus de 70 % des produits achetés par les services alimentaires sont constitués de produits locaux et il y a une recherche constante pour trouver des méthodes plus vertes, incluant l’utilisation de vaisselle réutilisable, de contenants recyclables, la réduction des matières résiduelles lorsque possible, etc. De plus, des repas végétariens sont proposés presque tous les jours dans les cafétérias scolaires.

La boîte à lunch

Pour vous aider à planifier la préparation de la boîte à lunch, voici quelques feuilles d’information : 

  • L’ABC de la boîte à lunch
  • Le bloc réfrigérant
  • Le thermos
  • Le nettoyage de la boîte à lunch
  • La collation du matin
  • La préparation d’une boîte à lunch zéro déchet

Allergies alimentaires

Le CSSDM ne peut pas garantir un milieu sans allergènes. Afin de réduire les risques d’exposition accidentelle, une procédure et des mesures d’urgence sont mis en place pour uniformiser les interventions dans les établissements. De plus, des mesures préventives sont mises en oeuvre  :

  • Identification des élèves allergiques afin qu’ils soient connus du personnel des écoles
  • Nettoyage des surfaces
  • Non-partage des aliments
  • Formation du personnel des écoles par l’infirmière scolaire
  • Information envoyée aux parents (allergies présentes dans l’école, mesures de prévention, etc.)

Responsabilités des parents

Si votre enfant est allergique, vous devez :

  1. Informer l’école que votre enfant souffre d’une allergie alimentaire
  2. Remplir la fiche santé envoyée par l’école en début d’année
  3. Fournir un, idéalement deux, auto-injecteur à l’école, afin que les intervenants puissent agir si votre enfant a un choc anaphylactique. Les auto-injecteurs doivent être remplacés avant la date d’expiration s’ils n’ont pas été utilisés.

Pour la protection de votre enfant, il est recommandé de lui enseigner à ne pas échanger ou accepter d’aliments lorsqu’il est à l’école. En grandissant, les enfants peuvent apprendre à lire les étiquettes nutritionnelles, afin de varier leur alimentation en toute sécurité.

Pour plus d’information sur les allergies alimentaires, nous vous invitons à consulter le site d’Allergies Québec

 

La saine alimentation : un placement durable !

L’enfance est une période de choix pour acquérir de saines habitudes alimentaires qui dureront toute la vie. Une bonne alimentation permet aux enfants d’atteindre leur plein potentiel de développement et de croissance.

  • Votre enfant a besoin de routines : établissez des heures régulières pour les trois repas quotidiens.
  • Variez la couleur, la texture et les saveurs.
  • Introduisez régulièrement de nouveaux aliments, afin d’éviter la monotonie et de permettre à votre enfant de découvrir de nouvelles saveurs.
  • Encouragez votre enfant à participer à l’achat des aliments et à l’élaboration des repas.
  • Jardinez avec votre enfant ou profitez de l’auto-cueillette pour consommer des légumes et des fruits frais (pommes, citrouilles et courges, poivrons, fraises, tomates, etc.).

Vous trouverez différents articles pour manger mieux sur le site Nos Petits Mangeurs et sur le blogue de la Fondation OLO

À l’adolescence, l’alimentation des jeunes se complique parfois, gardez en tête ces quelques trucs :

  • Faites participer votre adolescent à la préparation des repas ou aux choix des repas de la semaine.
  • Rendez disponibles des aliments sains et rapides à consommer (fromage déjà tranché, plateaux de légumes avec trempette sur la tablette du réfrigérateur).
  • Placez les aliments sains à la vue de vos jeunes (fruits variés dans un bol sur la table).
  • Évitez de manger devant la télévision ou devant l’ordinateur. Vos jeunes se sentiront peu rassasiés car leur cerveau est occupé à regarder la télévision. Ils seront également moins enclins à choisir des aliments sains, car les publicités de malbouffe seront très alléchantes.
  • Favoriser les repas en famille.

Repas en famille

Selon diverses études, prendre entre cinq et sept soupers en famille par semaine amène plusieurs avantages :

  • Augmentation des chances d’obtenir de meilleurs résultats en classe
  • Diminution de la consommation d’alcool et de drogues chez les adolescents
  • Meilleure alimentation (plus de fruits et de légumes, de produits laitiers, de produits céréaliers à grains entiers… et moins de boissons gazeuses et de produits frits)

Le poids corporel et l’image corporelle

Vous êtes préoccupé par le poids (élevé ou faible) de votre enfant ? Votre enfant est en pleine croissance, il n’a pas fini de grandir. Offrez-lui de bons aliments et évitez toutes formes de régimes restrictifs.

Dans l’acquisition d’une image corporelle saine de votre jeune, votre influence a du poids.