Centre de services scolaire
de Montréal

Centre de services scolaire de Montréal

1er octobre 2021

Le Centre de services scolaire de Montréal (CSSDM) a organisé aujourd’hui une visite du chantier de la nouvelle école Irénée-Lussier, située au 4420, rue Hochelaga, dans l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

Cette visite du chantier s’est déroulée en présence des ministres Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation, et Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, ainsi que des invités et membres du personnel de l’école.

Cet important projet permettra d’accueillir jusqu’à 250 élèves aux besoins particuliers âgés de 12 à 21 ans. Ces derniers présentent une déficience intellectuelle moyenne à sévère, un trouble du spectre de l’autisme (TSA) et autres troubles associés.

« La réalisation de ce projet va avoir un impact significatif pour les élèves, les familles et les membres du personnel de l’école, s’est réjouie Francyne Fleury, directrice générale par intérim du CSSDM. Ce projet est le résultat de nombreux efforts et d’un travail de collaboration exemplaire entre les différentes parties prenantes au bénéfice de toute la communauté ».

D’une conception inédite qui correspond aux réalités des élèves et du personnel qui les encadrent, la nouvelle école comprendra 37 classes et des locaux spécialisés. Le bâtiment sera vaste d’une superficie de 11 560 m carrés sur trois étages. On y trouvera des espaces spécialisés adaptés aux élèves et au personnel, notamment des salles de classe, des locaux spécialisés, des locaux d’apaisement, un vaste espace de rencontre de type « agora », un gymnase, une bibliothèque, une cafétéria et un café étudiant, des plateaux de travail pour les élèves, un laboratoire culinaire, des modèles réduits d’appartements, des salles de travail pour le personnel, des locaux administratifs, ainsi que des locaux techniques.

Le projet a profité d’un financement accordé par le ministère de l’Éducation du Québec de 77 M$. Soulignons également que sa conception a été réalisée en collaboration avec la Société québécoise des infrastructures (SQI).

« Je suis très fier du début des travaux de l’école secondaire Irénée-Lussier. Grâce à cet investissement de 77 millions de dollars, des élèves présentant une déficience intellectuelle ou ayant un trouble du spectre de l’autisme fréquenteront cette magnifique école et bénéficieront d’un accompagnement de qualité, mais surtout d’un enseignement adapté à leurs besoins et d’une inclusion facilitée. Cet investissement est une autre preuve concrète que l’éducation est notre priorité, et ce, pour tous les élèves du Québec » a déclaré M. Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation.

Des aménagements extérieurs sont prévus, notamment une cour intérieure, une cour sportive, un terrain de jeu, un jardin potager, une voie piétonne publique et un débarcadère pour le transport scolaire. Le réaménagement d’une portion du terrain de l’école voisine Eulalie-Durocher améliorera la trame urbaine de ce secteur du quartier Hochelaga-Maisonneuve. La nouvelle école sera située sur un terrain adjacent à l’école secondaire Eulalie-Durocher soit trois rues à l’est de l’emplacement actuel. La fin de travaux est prévue pour l’année scolaire 2023-2024.

La ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau a pour sa part mentionné : « Le lancement des travaux de cette nouvelle école secondaire est une excellente nouvelle pour les familles de Montréal. Plus d’élèves avec des besoins particuliers pourront fréquenter un environnement adapté, inspirant et stimulant. Je suis fière de cet investissement de notre gouvernement et je tiens à saluer tous les intervenants qui ont participé, de près ou de loin, à ce projet, tout particulièrement le Centre de services scolaires de Montréal ainsi que la Ville de Montréal. »

Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux et député de Taillon, M. Lionel Carmant a quant à lui mentionné : « L’intégration des jeunes vivant avec une déficience ou un trouble du spectre de l’autisme est importante pour moi, pour notre gouvernement et je le crois sincèrement, pour l’ensemble de la société québécoise. Grâce à ce nouvel environnement adapté à leurs besoins, les élèves de l’école secondaire Irénée-Lussier auront l’opportunité de développer leurs compétences et d’atteindre leur plein potentiel. Je profite de l’occasion pour saluer le travail exceptionnel que font les intervenants et les professionnels auprès de ces élèves. »


Rappelons qu’avec ses 189 établissements et plus de 16 400 employés, le Centre de services scolaire de Montréal est le plus grand réseau d’écoles publiques du Québec.  Entre autres responsabilités, il organise les services éducatifs pour 115 000 élèves, il gère les ressources humaines, financières et matérielles, il coordonne le transport scolaire, les services de garde et les relations avec la communauté.

Voir toutes les nouvelles