Centre de services scolaire
de Montréal

Centre de services scolaire de Montréal

Six projets d’école pour nos élèves et notre personnel

Le Centre de services scolaire de Montréal (CSSDM) accueille favorablement l’obtention d’un financement de 31 M$ annoncé aujourd’hui par le gouvernement du Québec dans le cadre du Plan québécois des infrastructures 2020-2030. Cette somme permettra de répondre aux besoins d’ajout d’espace grâce à l’agrandissement, la construction et le réaménagement de six écoles offrant ainsi des milieux propices aux apprentissages et à l’enseignement.

« Les besoins de la population scolaire montréalaise évoluent. Ce financement nous permettra de préserver la richesse de notre patrimoine immobilier en plus de le développer, d’innover et d’offrir des établissements à la hauteur des aspirations de nos générations futures », affirme Robert Gendron, directeur général du CSSDM.

À noter que ce financement prévoit deux écoles transitoires de 24 et 27 classes. Ces écoles accueilleront des élèves et le personnel d’écoles sur une base temporaire lors de travaux trop contraignants qui ne peuvent se réaliser en cohabitation avec les occupants. Elles pourront accueillir des écoles entières pendant la durée de travaux. Ces délocalisations permettront d’effectuer des travaux plus rapidement tout en engendrant des économies et en minimisant les impacts sur les élèves et le personnel des écoles.

Quant au nouveau quartier Le Triangle Namur-Jean-Talon, qui connaît un important développement immobilier, le CSSDM a manifesté l’importance d’y prévoir des écoles lors des audiences du Bureau de consultations publiques de Montréal en février dernier. Le financement d’une école de 24 classes dans un bâtiment multifonctionnel dans ce secteur répond à notre grand besoin d’espaces en raison de la saturation de ses écoles existantes de ce quartier. Le CSSDM compte également construire une école à l’ouest sur le site de l’ancien hippodrome.

 

Ajouts de maternelles

Un financement déjà autorisé au Plan québécois d’infrastructure 2019-2029 permettra l’ajout de trois classes préscolaires au projet de construction d’une école primaire de 21 classes dans le secteur Griffinton, ainsi que quatre classes préscolaires au projet d’agrandissement de l’école Lucille-Teasdale.

Une amélioration continue

L’ensemble de ces projets décrit précédemment s’ajoutent à la longue liste d’interventions réalisées au cours des dernières années représentant une somme de 641 M$. Chaque année, depuis neuf ans, le CSSDM fait part de ses besoins d’agrandissement et de construction d’écoles au ministère de l’Éducation afin d’accueillir un nombre d’élèves toujours en croissance sur son territoire. Ces demandes tiennent compte des statistiques démographiques et de la réalité des milieux.

À l’heure actuelle, une quarantaine de chantiers d’agrandissement sont en conception ou en construction. Depuis 2011, ce sont 34 nouvelles écoles reconstruites, agrandies ou complètement rénovées qui accueillent les élèves montréalais.

Voici un aperçu des travaux en cours

  • 641 M$ – Valeur des projets en cours de réalisation
  • 176 projets en cours de réalisation dans 137 bâtiments du patrimoine immobilier du CSSDM.
  • 7 écoles pour un ajout de 53 classes pour l’année 2020-2021
  • 20 nouvelles classes seront livrées suite à un projet de démolition-reconstruction
  • Il est à noter qu’il y a 17 projets en lien avec l’agrandissement, la démolition et reconstruction et les travaux majeurs de réfection qui se poursuivront après la rentrée scolaire 2020.

La période estivale et la fin de l’année scolaire 2020 correspondent à :

  • 11 gymnases rénovés
  • 2 nouveaux gymnases
  • 10 cours d’école rénovées
  • 23 bâtiments dont l’enveloppe extérieure ou les fondations ont été rénovées
  • 2 bâtiments complètement réhabilités
  • 10 chaufferies
  • 8 toitures
  • 4 écoles agrandies
  • 2 projets de reconstruction
  • 2 projets de réaménagement

Continuellement, le CSSDM œuvre au maintien et à la modernisation de ses établissements :

  • Projets d’amélioration à l’accessibilité
  • Projets d’efficacité énergétique
  • Réfection de blocs sanitaires et de systèmes de plomberie
  • Réaménagements intérieurs
  • Peinture
  • Remplacement de systèmes électriques et de ventilation

Ces interventions majeures permettent de répondre aux besoins des élèves et de favoriser leur réussite scolaire. Elles contribuent à combler l’important manque d’espace dans les écoles sur l’ensemble du territoire et à résorber le déficit d’entretien accumulé au fil des ans. Notre défi demeure entier.

Rappelons qu’avec ses 189 établissements et près de 17 000 employés, le Centre de services scolaire de Montréal est le plus grand réseau d’écoles publiques du Québec.  Entre autres responsabilités, il organise les services éducatifs  pour 115 000 élèves, il gère les ressources humaines, financières et matérielles, il coordonne le transport scolaire, les services de garde et les relations avec la communauté.

Voir toutes les nouvelles