Centre de services scolaire
de Montréal

Centre de services scolaire de Montréal

Dernière mise à jour : 26 octobre 2020.

Le contenu de la FAQ comprend les mesures annoncées par le gouvernement pendant la période du 8 au 23 novembre 2020. Elles s’appliqueront jusqu’au 23 novembre sauf avis contraire. 

Préscolaire, primaire et services de garde

Élèves du préscolaire et des deux premiers cycles du primaire (1re, 2e, 3e et 4e année) 

  • 100 % des élèves en présence à l’école à temps complet
  • Ratios habituels d’élèves par groupe
  • Groupes fermés d’élèves qui demeurent dans leur local de classes respectif
  • L’ensemble des matières est enseigné y compris les programmes du domaine des arts ainsi que l’éducation physique et à la santé
  • Aucune distanciation physique n’est requise entre les élèves faisant partie d’un même groupe-classe
  • Réaménagement des horaires pour favoriser le principe des groupes-classes stables

Élèves du 3e cycle du primaire (5e et 6e année)

Même fonctionnement que les autres élèves du primaire, mais le port du couvre-visage est obligatoire pour tous les élèves hors des salles de classe, et ce à partir de la 5e année du primaire. 

Consultez le feuillet explicatif concernant le port du couvre-visage dans divers contextes.

Toutes les mesures sanitaires prévues en milieu scolaire s’appliquent en service de garde. Les services de garde scolaire sont organisés dans le respect du groupe-classe stable ou en sous-groupe, avec une séparation de deux mètres ou à l’aide de barrières physiques.

Un guide d’accompagnement a été conçu par le CSSDM et propose, entre autres, différentes alternatives d’organisation. 

Des mesures strictes d’hygiène et de salubrité sont mises en place dans les écoles :

  • Des solutions hydro-alcooliques, du savon et du papier à main jetable sont à la disposition des élèves et du personnel pour procéder au lavage des mains très fréquemment pendant la journée.
  • L’hygiène des mains est obligatoire à l’entrée à l’école, avant et après chaque récréation, avant et après la consommation de nourriture, après s’être mouché et à la sortie de l’école.
  • Les mouchoirs sont jetés dans une poubelle immédiatement après avoir été utilisés.
  • Les locaux sont nettoyés quotidiennement.
  • Les salles de bain et les surfaces qui sont touchées régulièrement (poignées de porte, interrupteurs, bureaux de travail, équipements d’ordinateur, fontaines d’eau, robinets, etc.) sont nettoyées avec des produits désinfectants plusieurs fois par jour.
  • Les objets qui sont partagés par plusieurs élèves sont nettoyés et désinfectés le plus régulièrement possible. 
  • Les élèves doivent limiter le transport d’objets entre l’école et la maison. 
  • Au préscolaire (maternelle 4 et 5 ans), le port d’un équipement de protection individuel par l’enseignant est obligatoire en classe, où la distanciation physique n’est pas requise avec les élèves.
  • Le port du masque de procédure est obligatoire pour l’ensemble du personnel scolaire dans les zones communes, notamment en tout temps dans les salles du personnel (sauf pour boire ou manger) et sur le terrain de l’établissement s’ils ne peuvent respecter la distanciation de deux mètres. Ces masques sont fournis au personnel.
  • Une distance de 1 mètre doit être maintenue entre les élèves des différentes classes qui circulent dans les aires communes, incluant les corridors. 
  • Les élèves et les membres du personnel doivent respecter les consignes sanitaires en contexte de pandémie en tout temps.
  • Les salutations impliquant des contacts physiques entre les personnes, comme les poignées de mains et autres, sont proscrites. Privilégiez les pratiques alternatives.
  • Le partage d’objets (crayons, jouets, cahiers, vaisselle, ustensiles, etc.) est à éviter au maximum entre les personnes.
  • Les élèves et les membres du personnel doivent limiter le transport d’objets entre l’école et la maison.

Il est demandé aux parents de garder à la maison leurs enfants si ceux-ci présentent des symptômes s’apparentant à la COVID-19. De plus, il est demandé de suivre les recommandations prescrites par le personnel du 1 877 644-4545 lorsqu’une personne vivant sous le même toit reçoit un diagnostic positif à la COVID-19.

Le ministère de l’Éducation a demandé aux centres de services scolaires du Québec de mettre sur pied un service d’enseignement à distance pour les élèves qui ne sont pas en classe physiquement pour des raisons de vulnérabilité à la COVID-19 associées à une condition médicale particulière pour eux ou pour leur famille immédiate. Si vous souhaitez que votre enfant soit exempté d’une présence obligatoire à l’école, veuillez aviser votre équipe-école le plus rapidement possible.

Une marche à suivre claire a été établie afin d’informer les parents sur les principales actions qui sont mises en œuvre si un élève présente des symptômes, si un élève obtient un résultat positif à un test de COVID-19, ou si plusieurs cas sont détectés au sein d’une même classe ou de plusieurs classes.

Dans tous les cas, les parents de l’école en question sont avisés dans les meilleurs délais de la situation et des mesures déployées par leur centre de services scolaire.

Une version adaptée du Guide autosoins pour la maladie pour permettre aux parents de prendre les meilleures décisions possibles durant la pandémie a été envoyée aux parents avant la rentrée et est disponible en français et en anglais sur la page Québec.ca/coronavirus.

En complément des consignes sanitaires qui doivent orienter les actions des établissements scolaires, le CSSDM a finalisé son protocole d’urgence pour offrir rapidement un enseignement à distance de qualité et obligatoire en cas de fermeture partielle ou totale d’établissements scolaires.

Le CSSDM a de plus résumé sa marche à suivre sur sa page COVID-19 à la section Procédure lors d’un cas COVID déclaré à l’école

En vue de garantir une qualité de service dans l’enseignement à distance pour tous les élèves advenant des fermetures de classes ponctuelles, des seuils minimums de services ont été instaurés. Ceux-ci assureront l’équité entre les services éducatifs de cours à distance, en plus de jeter les bases des travaux à fournir aux élèves et d’assurer une disponibilité des enseignants et des professionnels pour répondre aux besoins particuliers des élèves. Le plancher du nombre d’heures de cours offerts à distance varie selon le niveau scolaire.

Les élèves retirés de leur milieu scolaire gardent contact avec leur classe d’appartenance et reçoivent des services pédagogiques ainsi que des travaux des mêmes enseignants et professionnels que s’ils étaient à l’école.

Les élèves retirés de leur milieu scolaire gardent contact avec leur classe d’appartenance et reçoivent des services pédagogiques ainsi que des travaux des mêmes enseignants et professionnels que s’ils étaient à l’école.

Pour une durée prolongée, certains élèves ont accès à l’école à distance mise sur pied par le CSSDM. 

Les élèves qui ont oublié leur mot de passe peuvent accéder au formulaire destiné aux mots de passe perdus.

Ceux qui désirent changer leur mot de passe pour plus de confidentialité ont aussi l’option de le faire. 

Il est possible de récupérer les effets personnels et les cahiers laissés dans les casiers dans le respect des directives de la Santé publique.  Les parents recevront une communication de leur équipe-école à cet effet.

Les projets pédagogiques particuliers et les concentrations sont maintenus. S’il n’est pas possible de les tenir dans le respect du groupe-classe stable, ils pourront être réalisés à la condition que soit maintenue une distanciation de deux mètres entre les élèves provenant de groupes-classes stables différents et que les règles sanitaires soient rigoureusement observées. Pour minimiser les contacts sociaux, seules les activités réalisées en pratique libre, sur une base individuelle ou en duo, seront permises. Aucune activité de groupe, aucun match, ni aucune compétition ne seront permis.

Les activités pédagogiques et interscolaires ainsi que les sorties scolaires sont toutefois suspendues.

Ces mesures sont mises en place pour appuyer les élèves à besoins particuliers : 

  • Protocole d’accueil des élèves vulnérables et de leurs familles afin d’assurer un lien personnalisé.
  • Attention particulière portée aux effets négatifs de la pause due à la pandémie, dont le retard accumulé, l’anxiété ou la solitude.
  • Mise à jour des plans d’intervention pour les élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA).
  • Encadrement et suivis continus.

Pour des raisons sanitaires, un moratoire annulant et interdisant tout voyage scolaire pour l’année 2020-2021 a été adopté.

Les activités parascolaires, sorties scolaires et activités interscolaires sont suspendues jusqu’à avis contraire. 

Pour cette année seulement, 2 bulletins seront transmis aux parents au lieu de 3. Le premier sera produit au plus tard le 22 janvier et le second, au plus tard le 10 juillet.

De façon exceptionnelle, le bulletin habituellement transmis le 20 novembre a été retiré, les dates de fin d’étape ont été modifiées et chacune des deux étapes aura une pondération de 50 %.

Une première communication aux parents demeure prévue à l’automne, mais son échéance a été reportée au 20 novembre au lieu du 15 octobre comme c’était le cas habituellement.

Les rencontres de parents, qui se tiennent habituellement en novembre dans le cadre de la remise du premier bulletin, se tiendront comme prévu pour qu’ils puissent être informés de l’évolution des apprentissages de leurs enfants et des défis qu’ils ont à relever. 

Une mesure a également été adoptée pour réduire la pondération des épreuves du Ministère au primaire et au 1er cycle du secondaire. Des évaluations, plus courtes, représenteront cette année 10 % du résultat final des élèves plutôt que 20 %.

Secondaire

Élèves du 3e cycle du primaire jusqu’à la 2e secondaire 

Même fonctionnement que les autres élèves du primaire,

  • 100 % des élèves en présence à temps complet
  • Ratios habituels d’élèves par groupe
  • Groupes fermés d’élèves qui demeurent dans leur local de classes respectif
  • L’ensemble des matières est enseigné y compris les programmes du domaine des arts ainsi que l’éducation physique et à la santé
  • Aucune distanciation physique n’est requise entre les élèves faisant partie d’un même groupe-classe
  • Réaménagement des horaires pour favoriser le principe des groupes-classes stables

mais  le port du couvre-visage est obligatoire pour tous les élèves en tout temps incluant sur le terrain extérieur de l’école et à l’intérieur de la classe. 

Consultez le feuillet explicatif concernant le port du couvre-visage dans divers contextes.

Élèves de 3e, 4e et 5e secondaire 

Pour limiter les contacts sociaux dans les établissements scolaires, les élèves de 3e, 4e et 5e secondaire fréquentent désormais l’école selon une formule hybride alliant enseignement en classe et enseignement à distance dans une démarche de poursuite des apprentissages. Concrètement, les élèves suivent leurs cours en classe un jour sur deux.

Les cours à option doivent se dérouler dans le respect de la distanciation physique de 2 mètres en tout temps ou être offerts à distance si les élèves ne proviennent pas du même groupe-classe stable. Les élèves devront également porter le couvre-visage, le cas échéant. 

Des mesures strictes d’hygiène et de salubrité sont mises en place dans les écoles :

  • Des solutions hydro-alcooliques, du savon et du papier à main jetable sont à la disposition des élèves et du personnel dans chacune des classes pour procéder au lavage des mains très fréquemment pendant la journée.
  • L’hygiène des mains est obligatoire à l’entrée à l’école, avant et après chaque récréation, avant et après la consommation de nourriture, après s’être mouché et à la sortie de l’école.
  • Les mouchoirs sont jetés dans une poubelle immédiatement après avoir été utilisés.
  • Les locaux sont nettoyés quotidiennement.
  • Les salles de bain et les surfaces qui sont touchées régulièrement (poignées de porte, interrupteurs, bureaux de travail, équipements d’ordinateur, fontaines d’eau, robinets, etc.) sont nettoyées avec des produits désinfectants plusieurs fois par jour.
  • Les objets qui sont partagés par plusieurs élèves sont nettoyés et désinfectés le plus régulièrement possible. 
  • Les élèves doivent limiter le transport d’objets entre l’école et la maison. 
  • Le port du masque de procédure est obligatoire pour l’ensemble du personnel scolaire dans les zones communes, notamment en tout temps dans les salles du personnel (sauf pour boire ou manger) et sur le terrain de l’établissement s’ils ne peuvent respecter la distanciation de deux mètres. Ces masques sont fournis au personnel.
  • Une distance de 1 mètre doit néanmoins être maintenue entre les élèves des différentes classes qui circulent dans les aires communes, incluant les corridors. 

Le port du couvre-visage est obligatoire en tout temps pour les élèves du secondaire. Les parents ont la responsabilité de fournir un couvre-visage à leur enfant.

Consultez le feuillet explicatif concernant le port du couvre-visage dans divers contextes.

  • Les élèves et les membres du personnel doivent respecter les consignes sanitaires en contexte de pandémie en tout temps.
  • Les salutations impliquant des contacts physiques entre les personnes, comme les poignées de mains et autres, sont proscrites. Privilégiez les pratiques alternatives.
  • Le partage d’objets (crayons, jouets, cahiers, vaisselle, ustensiles, etc.) est à éviter au maximum entre les personnes.
  • Les élèves et les membres du personnel doivent limiter le transport d’objets entre l’école et la maison.

Il est demandé aux parents de garder à la maison leurs enfants si ceux-ci présentent des symptômes s’apparentant à la COVID-19. De plus, il est demandé de suivre les recommandations prescrites par le personnel du 1 877 644-4545 lorsqu’une personne vivant sous le même toit reçoit un diagnostic positif à la COVID-19.

Le ministère de l’Éducation a demandé aux centres de services scolaires du Québec de mettre sur pied un service d’enseignement à distance pour les élèves qui ne sont pas en classe physiquement pour des raisons de vulnérabilité à la COVID-19 associées à une condition médicale particulière pour eux ou pour leur famille immédiate. Si vous souhaitez que votre enfant soit exempté d’une présence obligatoire à l’école, veuillez aviser votre équipe-école le plus rapidement possible.

Une marche à suivre claire a été établie afin d’informer les parents sur les principales actions qui seront mises en œuvre si un élève présente des symptômes, si un élève obtient un test positif à un test de COVID-19, ou si plusieurs cas sont détectés au sein d’une même classe ou de plusieurs classes.

Dans tous les cas, les parents de l’école en question seront avisés de la situation en cas d’éclosion et des mesures déployées dans les meilleurs délais par leur centre de services scolaire.

Une version adaptée du Guide autosoins pour la maladie pour permettre aux parents de prendre les meilleures décisions possibles durant la pandémie sera envoyée aux parents avant la rentrée et sera disponible en français et en anglais sur la page Québec.ca/coronavirus.

En complément des consignes sanitaires qui doivent orienter les actions des établissements scolaires, les centres de services scolaires ont présenté leur protocole d’urgence, ce qui leur permet d’offrir rapidement un enseignement à distance de qualité et obligatoire en cas de fermeture partielle ou totale d’établissements scolaires.

Le CSSDM a de plus résumé sa marche à suivre sur sa page COVID-19 à la section Procédure lors d’un cas COVID déclaré à l’école

En vue de garantir une qualité de service dans l’enseignement à distance pour tous les élèves advenant des fermetures de classes ponctuelles, des seuils minimums de services ont été instaurés. Ceux-ci assureront l’équité entre les services éducatifs de cours à distance, en plus de jeter les bases des travaux à fournir aux élèves et d’assurer une disponibilité des enseignants et des professionnels pour répondre aux besoins particuliers des élèves. Le plancher du nombre d’heures de cours offerts à distance varie selon le niveau scolaire.

Les élèves retirés de leur milieu scolaire garderont contact avec leur classe d’appartenance et recevront des services pédagogiques ainsi que des travaux des mêmes enseignants et professionnels que s’ils étaient à l’école.

Les élèves retirés de leur milieu scolaire garderont contact avec leur classe d’appartenance et recevront des services pédagogiques ainsi que des travaux des mêmes enseignants et professionnels que s’ils étaient à l’école.

Pour une durée prolongée, certains élèves ont accès à l’école à distance mise sur pied par le CSSDM. 

Les élèves qui ont oublié leur mot de passe peuvent accéder au formulaire destiné aux mots de passe perdus.

Ceux qui désirent changer leur mot de passe pour plus de confidentialité ont aussi l’option de le faire. 

Les projets pédagogiques particuliers et les concentrations sont maintenus. S’il n’est pas possible de les tenir dans le respect du groupe-classe stable, ils pourront être réalisés à la condition que soit maintenue une distanciation de deux mètres entre les élèves provenant de groupes-classes stables différents et que les règles sanitaires soient rigoureusement observées. Pour minimiser les contacts sociaux, seules les activités réalisées en pratique libre, sur une base individuelle ou en duo, seront permises. Aucune activité de groupe, aucun match, ni aucune compétition ne seront permis.

Ces mesures sont mises en place pour appuyer les élèves à besoins particuliers : 

  • Protocole d’accueil élaboré pour les  élèves vulnérables et  leurs familles afin d’assurer un lien personnalisé.
  • Attention particulière portée aux effets négatifs de la pause due à la pandémie, dont le retard accumulé, l’anxiété ou la solitude.
  • Mise à jour des plans d’intervention pour les élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA).
  • Encadrement et suivis continus.

Pour des raisons sanitaires, un moratoire annulant et interdisant tout voyage scolaire pour l’année 2020-2021 a été adopté.

Les sorties scolaires sont aussi suspendues jusqu’à nouvel ordre. 

Les activités parascolaires, sorties scolaires et activités interscolaires sont suspendues jusqu’à avis contraire. 

Pour cette année seulement, 2 bulletins seront transmis aux parents au lieu de 3. Le premier sera produit au plus tard le 22 janvier et le second, au plus tard le 10 juillet.

De façon exceptionnelle, le bulletin habituellement transmis le 20 novembre a été retiré, les dates de fin d’étape ont été modifiées et chacune des deux étapes aura une pondération de 50 %.

Une première communication aux parents demeure prévue à l’automne, mais son échéance a été reportée au 20 novembre au lieu du 15 octobre comme c’était le cas habituellement.

Les rencontres de parents, qui se tiennent habituellement en novembre dans le cadre de la remise du premier bulletin, se tiendront comme prévu pour qu’ils puissent être informés de l’évolution des apprentissages de leurs enfants et des défis qu’ils ont à relever. 

Une mesure a également été adoptée pour réduire la pondération des épreuves du Ministère au primaire et au 1er cycle du secondaire. Des évaluations, plus courtes, représenteront cette année 10 % du résultat final des élèves plutôt que 20 %.

Écoles spécialisées

La présence en classe de certaines catégories d’élèves, dont ceux à besoins particuliers, est privilégiée. 

Élèves du préscolaire et des deux premiers cycles du primaire (1re, 2e, 3e et 4e année) 

  • 100 % des élèves de retour en classe
  • Ratios habituels d’élèves par groupe
  • Groupes fermés d’élèves qui demeurent dans leur local de classes respectif
  • L’ensemble des matières est enseigné y compris les programmes du domaine des arts ainsi que l’éducation physique et à la santé
  • Aucune distanciation physique n’est requise entre les élèves faisant partie d’un même groupe-classe

Même fonctionnement que les autres élèves du primaire, mais  le port du couvre-visage est obligatoire pour tous les élèves en tout temps incluant sur le terrain extérieur de l’école et à l’intérieur de la classe.  

Consultez le feuillet explicatif concernant le port du couvre-visage dans divers contextes.

Élèves du 3e cycle du primaire (ou l’équivalent) jusqu’à la 2e secondaire 

Même fonctionnement que les autres élèves du primaire, mais le port du couvre-visage est obligatoire pour tous les élèves lors de leurs déplacements à l’intérieur de l’école et dans les transports scolaires, et ce à partir de la 5e année du primaire.

Consultez le feuillet explicatif concernant le port du couvre-visage dans divers contextes.

Élèves de 3e, 4e et 5e secondaire 

Pour limiter les contacts sociaux dans les établissements scolaires, les élèves de 3e, 4e et 5e secondaire fréquentent désormais l’école selon une formule hybride alliant enseignement en classe et enseignement à distance dans une démarche de poursuite des apprentissages. Concrètement, les élèves suivent leurs cours en classe un jour sur deux.

Les cours à option doivent se dérouler dans le respect de la distanciation physique de 2 mètres en tout temps ou être offerts à distance si les élèves ne proviennent pas du même groupe-classe stable. Les élèves devront également porter le couvre-visage, le cas échéant. 

Le port du couvre-visage est obligatoire pour les élèves à partir de la 5e année du primaire en tout temps hors des salles. Le couvre-visage n’est pas obligatoire pour les élèves de la 1re jusqu’à la 4e année inclusivement, incluant dans le transport scolaire. Il est toutefois recommandé, étant donné, entre autres, la vulnérabilité de certains enfants au niveau de la santé physique. Les parents ont la responsabilité de fournir un couvre-visage à leur enfant.

Consultez le feuillet explicatif concernant le port du couvre-visage dans divers contextes.

Le ministère de l’Éducation a demandé aux centres de services scolaires du Québec de mettre sur pied un service d’enseignement à distance pour les élèves qui ne seraient pas en classe physiquement pour des raisons de vulnérabilité à la COVID-19 associées à une condition médicale particulière pour eux ou pour leur famille immédiate. Si vous souhaitez que votre enfant soit exempté d’une présence obligatoire à l’école, veuillez aviser votre équipe-école le plus rapidement possible.

Formation professionnelle

Le couvre-visage est obligatoire pour les élèves de la formation professionnelle, sauf lorsqu’ils sont assis dans une salle de classe et qu’ils sont à 2 mètres de distance les uns des autres. 

Consultez le feuillet explicatif concernant le port du couvre-visage dans divers contextes.

Une marche à suivre claire a été établie afin de vous informer sur les principales actions qui seront mises en œuvre si un élève présente des symptômes, si un élève obtient un test positif à un test de COVID-19, ou si plusieurs cas sont détectés au sein d’une même classe ou de plusieurs classes.

Dans tous les cas, les élèves adultes de l’école en question seront avisés de la situation en cas d’éclosion et des mesures déployées dans les meilleurs délais par leur centre de services scolaire.

Une version adaptée du Guide autosoins pour la maladie à coronavirus  pour permettre de prendre les meilleures décisions possibles durant la pandémie est disponible sur la page Web Québec.ca/coronavirus. Ce guide permet notamment de connaître les symptômes de la COVID-19 et les soins de base à donner et de savoir quand contacter la ligne info coronavirus (1 877 644-4545).

Le CSSDM a de plus résumé sa marche à suivre sur sa page COVID-19 à la section Procédure lors d’un cas COVID déclaré à l’école

Les centres de Formation professionnelle sont ouverts. La distanciation physique en vigueur entre les élèves et les enseignants doit être respectée en tout temps, sauf dans les programmes où il est impossible de le faire, auquel cas les élèves et les enseignants doivent se doter d’équipement de protection individuel. 

La formation à distance est privilégiée lorsqu’il est possible de le faire pour limiter le nombre d’élèves en présence dans les établissements. La présence en classe est toutefois privilégiée pour certains programmes qui s’y prêtent davantage, notamment pour permettre les apprentissages pratiques, les laboratoires de sciences et les examens.

Il est possible d’organiser des stages et des formations en milieu de travail, dans le respect des directives données par la Santé publique. Pour toutes questions relatives aux stages, vous devez communiquer avec l’administration de votre Centre de formation professionnelle.

Le site du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration suit de près l’évolution de la situation et met régulièrement à jour les informations présentées sur son site Web.  Vous pouvez également consulter la page de Québec métiers d’avenir.

Pour en savoir plus, consultez la page du gouvernement du Québec sur le programme de remise de dettes ou le bureau d’aide financière de votre établissement d’enseignement.

Formation générale aux adultes et francisation

Le couvre-visage est obligatoire pour les élèves de la formation générale des adultes sauf lorsqu’ils sont assis dans une salle de classe et qu’ils sont à 2 mètres de distance les uns des autres. 

Consultez le feuillet explicatif concernant le port du couvre-visage dans divers contextes.

Une marche à suivre claire a été établie afin de vous informer sur les principales actions qui seront mises en œuvre si un élève présente des symptômes, si un élève obtient un test positif à un test de COVID-19, ou si plusieurs cas sont détectés au sein d’une même classe ou de plusieurs classes.

Dans tous les cas, les élèves adultes de l’école en question seront avisés de la situation en cas d’éclosion et des mesures déployées dans les meilleurs délais par leur centre de services scolaire.

Une version adaptée du Guide autosoins pour la maladie à coronavirus  pour permettre de prendre les meilleures décisions possibles durant la pandémie est disponible sur la page Web Québec.ca/coronavirus. Ce guide permet notamment de connaître les symptômes de la COVID-19 et les soins de base à donner et de savoir quand contacter la ligne info coronavirus (1 877 644-4545).

Le CSSDM a de plus résumé sa marche à suivre sur sa page COVID-19 à la section Procédure lors d’un cas COVID déclaré à l’école

Les centres de Formation générale pour les adultes sont ouverts.

La distanciation physique en vigueur entre les élèves et les enseignants doit être respectée en tout temps, sauf dans les programmes où il est impossible de le faire, auquel cas les élèves et les enseignants doivent se doter d’équipement de protection individuel. 

La formation à distance est privilégiée lorsqu’il est possible de le faire pour limiter le nombre d’élèves en présence dans les établissements. La présence en classe est toutefois privilégiée pour certains programmes qui s’y prêtent davantage, notamment pour permettre les apprentissages pratiques, les laboratoires de sciences et les examens.

Certains enseignants des Centres de formation générale des adultes sont disponibles pour répondre à vos questions et pour mieux vous guider dans vos apprentissages. N’hésitez pas à communiquer avec eux.

  • Vous pouvez également utiliser le service Alloprof où un enseignant qualifié pourra répondre à vos questions :
    Du lundi au jeudi de 9h à 20h et le vendredi de 9h à 17h par téléphone ou texto : 514 527-3726.
  • En ligne, en tout temps, pour accéder à des ressources : Alloprof
    De plus, vous trouverez aussi sur le site du CSSDM un mur virtuel proposant une variété de sites Web offrant des activités éducatives, des exercices interactifs et des manuels en ligne. Ils pourront vous servir ou encore servir à vos proches ou à vos enfants. Cet outil est mis à jour régulièrement et est disponible ici:
    Ressources éducatives
  • Le ministère de l’Éducation offre aussi des ressources pour la formation générale des adultes (FGA) que vous pouvez consulter ici :

Accompagnement élèves FGA-FP

École ouverte

Si vous avez des questions ou des inquiétudes par rapport à votre dossier, n’hésitez pas à laisser un message sur la boîte vocale du Centre de formation générale des adultes concerné. Ils vous répondront rapidement.

Vous pouvez laisser un message sur la boîte vocale du centre concerné et on vous répondra rapidement. Les informations relatives aux inscriptions sont disponibles sur les sites web des centres.

Travaux dans les établissements scolaires

Le Service des ressources matérielles (SRM) du CSSDM a créé un comité COVID-19 en lien avec les travaux dans nos établissements. Ce dernier informe les chargés de projet, les entrepreneurs et les firmes externes sur les mesures de prévention que doivent respecter les travailleurs œuvrant dans leurs équipes respectives.

Ces mesures sont mises à jour régulièrement et suivent les lignes directrices de la Santé publique et de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST). Elles incluent notamment les mesures de distanciation sociale de deux mètres et les mesures permettant de réduire le risque de contamination de la COVID-19, telles que le nettoyage des mains, le respect de l’étiquette respiratoire et la désinfection à la fin du chantier. D’ailleurs, afin de faire respecter ces mesures, une surveillance rigoureuse des chantiers sera maintenue par les professionnels mandatés sur le projet.

Notez que les mesures récemment prises par le ministère de l’Éducation ont été aussi prise en compte dans l’émission de ces directives, notamment en ce qui a trait au port du couvre-visage dans les zones occupées par les usagers.

Oui, les travaux se poursuivent. Toutefois, les entrepreneurs, ouvriers et firmes externes doivent respecter les procédures émises par le comité COVID-19 du Service des ressources matérielles (SRM) du CSSDM. Ces procédures suivent les lignes directrices de la Santé publique, du ministère de l’Éducation et de la CNESST.

Les tests d’eau potable dans les écoles primaires ont débuté en octobre 2019 et devaient être terminés en juin 2020. La fermeture des écoles reliée à la pandémie de la COVID-19 a obligé le ministère de l’Éducation à reporter la date butoir au 1er novembre 2020 pour les écoles primaires et au 1er mars 2021 pour les autres établissements scolaires. Pour le CSSDM, la caractérisation du plomb dans l’eau potable se poursuit et des travaux correctifs ont déjà été entamés dans certaines écoles.

Nous suivons les recommandations de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) qui demande d’augmenter l’apport d’air frais. Pour ce faire, nous avons révisé la directive d’ouverture des fenêtres qui s’applique à la majorité des écoles qui n’ont pas de système de ventilation. Pour les écoles ventilées mécaniquement, nous avons augmenté considérablement la quantité d’air neuf des systèmes de ventilation, tel que prescrit par l’American Society of Heating, Refrigerating and Air-Conditioning Engineers (ASHRAE).

Nous effectuons une vigie des recommandations de l’INSPQ et de l’American Society of Heating, Refrigerating and Air-Conditioning Engineers (ASHRAE) et nous ajustons nos interventions afin d’adopter les meilleures pratiques possibles pour réduire les risques de propagation du virus.

Afin d’assurer l’environnement le plus sain possible et d’adopter les meilleures pratiques pour réduire les risques de propagation du virus, nous suivons les recommandations de ces deux organismes reconnus.

Par conséquent, pour les écoles qui n’ont pas de système de ventilation, nous augmentons l’apport d’air frais en ouvrant les fenêtres et, pour celles qui sont ventilées mécaniquement, nous avons augmenté considérablement la quantité d’air neuf des systèmes de ventilation.

Ces mesures seront maintenues tant et aussi longtemps que les conditions météorologiques le permettront. Nous procédons actuellement à une réflexion des différentes mesures à adopter pour le retour de la saison froide.

Vous avez de l’inquiétude face à la COVID-19?

  • Pour des questions d’ordre médical ou si vous présentez des symptômes s’apparentant à la COVID-19, veuillez contacter la ligne COVID-19 du gouvernement du Québec au 514 644-4545.
  • Pour des questions d’ordre général, consultez cette foire aux questions ou notre page COVID-19, mises à jour régulièrement.

Pour toute autre préoccupation, écrivez-nous à info@csdm.qc.ca.